LAURE PROUVOST : DEEP SEE BLUE SURROUNDING YOU / VOIS CE BLEU PROFOND TE FONDRE

Hey Hey Hey
Veux-tu voir un bleu te fondre au LaM ?
Carrément !
Tu me proposes du bleu dans le Nord ? De plus proposé par la talentueuse Laure Prouvost ?
Oui !
C’est quand ?
C’est le 17 octobre, et pas de panique c’est jusqu’au 21 mars 2021 !

Le 17 octobre 2020, étant la date de l’ouverture / inauguration de cette exposition au LaM, je me met à faire quelques petites recherches sur :

  • Le Musée (même si je connais déjà)
  • L’artiste
  • Le sujet de l’exposition

Le but étant de partager ça avec toi et de donner mon avis sur Deep see blue surrounding you / Vois ce bleu profond te fondre

LA PETITE HISTOIRE DU LAM :

Le LaM bâtiment

L’histoire de ce musée remonte à 1983. En effet, à l’origine de la création deux collectionneurs : 

  • Roger Dutilleul
  • Jean Masurel 

Des passionnés, ayant un but communs. Sans oublier des donations.

Après 4 ans de travaux, de rénovation et d’agrandissement le musée d’art moderne a Villeneuve d’As ouvre, ou plutôt réouvre ses portes au public sous le nom de LaM. Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut.

Riche cette fois de plus de 4500 oeuvres. Il bénéficie de plus de 4000 m2 de surface d’exposition.

Considéré ainsi comme étant le seul musée en Europe a associer d’une façon complète art moderne, art contemporain et art brut.

D’ailleurs pour en savoir plus sur l’histoire de ce musée. Je t’invite a consulter cette page : https://www.musee-lam.fr/fr/lhistoire-du-lam 

Un lieu qui abrite non seulement plusieurs oeuvres, mais propose aussi des expositions comme cette fois. L’exposition Laure Prouvost.

LA PETITE HISTOIRE DE LAURE PROUVOST : 

Laure se présente comme artiste plasticienne et vidéaste. Née a Croix (Nord).

Elle étudie les arts plastiques a l’institut de Saint Luc de Tournai (Belgique).

En 1995, elle décide de s’installer a Londres pour étudier au central Saint Martins College of Art and Design, puis a Goldsmiths collège. 

Ses travaux artistiques lui permettent de remporter plusieurs prix comme le Max Mara Art Prize for Women et le prix Turner.

L’artiste a plusieurs expositions a son actif comme par exemple :

  • Wantee
  • On ira Loin
  • Deep See Surrounding you

Aujourd’hui, elle présente cette dernière dans son pays / région d’origine et nous permet de découvrir, voir redécouvrir son art, son univers, ce bleu profond.

Une invitation a nous fondre dans ce bleu.

DEEP SEE BLUE SURROUNDING YOU a travers mes yeux :

Nous sommes le 17 octobre, c’est le jour de l’ouverture de l’exposition. Cerise sur le gâteau le ticket d’entrée est gratuit.

Ticket en main, masque sur le visage, prête a me fondre dans ce bleu que Laure Prouvost me promet.

Avant d’y arriver un texte explicatif sur son travail. Il est dit que cette exposition a été conçue pour le pavillon français de la 58e Biennale de Venise en 2019 et :

Elle aime tisser des histoires au travers de films joyeusement surréalistes.
Ici, le visiteur est invité a prendre part a un road trip de 28 minutes dans lequel se rencontrent des personnages d’âge, de culture, de langue et d’univers différents …

Let’s goooo … me dis-je !

Pour commencer, je me retrouve dans un premier temps a être attiré par un bleu turquoise, une espèce de bassin ou je vois un poulpe comme élément central. Autour de lui, un poisson, j’ai l’impression qu’il est mort. Il y a aussi des algues. Mais pas que. J’y retrouve aussi des déchets humains (une basket par exemple).

Oui ! Des déchets humains ! C’est nous qui avons fait ça ?!

Comme une prise de conscience. C’est la sous nos yeux. Comme une prise de conscience que l’artiste souhaite déclencher en nous ?

Je vois ce bleu profond me fondre. Et ce n’est que le début de l’exposition.

Oeuvre Laure Prouvost - Deep see blue surrounding you - Exposition LaM

Vite, vite, vite …

Je vais me réfugier dans un second temps  dans cette salle sombre. J’y trouve la projection de son court métrage. Je me laisse emporter par la vague de la voix off. La voix de l’artiste. L’invitation a faire partie de ce road trip.

J’y vois d’autres éléments s’ajouter au groupe. Ce sont ses oeuvres.

Je dois avouer que je n’ai pas tout compris de ce film. Peux être un manque de certaines connaissances de ma part ? (Je ne suis pas la seul. L’ami qui m’accompagne aussi).

Ses oeuvres ! Les oeuvres que je vois dans son film je les découvres tout au long de la visite de l’exposition : cheval, lampadaires avec des Boobs, tissages, filets de pêche, poulpes, fontaine, cigarettes, des mots, des phrases, des fruits, des espèces poupées vaudous fabriquées à l’aide d’objets retrouvés.

Rien ne se perd, … tout se transforme ! C’est ça ?

Me voila maintenant embarqué dans une visite guidée. Et soudain avec quelques explications tout est plus clair, tout est limpide, un peu comme ce bleu. Ce bleu qui enfin, me fond !

Je ne vais pas t’en dire davantage, et te laisse être emporté comme je l’ai été par cette exposition. 

Pour écouter les podcasts : https://anchor.fm/artaufeminin 

Vous pouvez aussi me suivre ici : https://www.instagram.com/artaufeminin/

Lire le précédent article :  https://artaufeminin.fr/article/femmes-academie-royale-peinture-sculpture

Article publié il y a 4 mois

Aldjia

Créatrice et animatrice de podcasts

À tout de suite sur Instagram ou Facebook !