SUSANNE HAY À LA PISCINE

Cette année, La Piscine de la ville de Roubaix - Musée d’art et d’industrie André Diligent, fête ses 20 ans ! Pour l’occasion, l’agenda du Musée promet plusieurs événements !  Notamment, « Susanne Hay à la Piscine » du 06 novembre 2021 au 06 février 2022.  Une exposition qui doit beaucoup à l’engagement de Harald Theil (Commissaire et historien de l’art) ainsi que les proches de l’artiste. L’exposition met en lumière plusieurs huiles sur toiles et dessins de l’artiste qui font écho au magnifique et historique lieu qu’est ce musée.  L’occasion de découvrir voir peux être redécouvrir l’art de Susanne Hay.  Par ART au féminin

Susanne Hay à la piscine - 06 novembre 2021 au 06 février 2022
Susanne Hay à la piscine - 06 novembre 2021 au 06 février 2022 © Musée la piscine

SUSANNE HAY,

est née en 1962 à Bad Mergentheim (Allemagne). Deuxième fille d’une fratrie de sept enfants dont un frère né handicapé. 

Ses premières années d’enseignements artistique se déroulent à l’école et lycée catholique Saint-Agnès à Stuttgart.

En 1981, l’année de l’obtention de son baccalauréat, Susanne Hay sait déjà qu’elle souhaite continuer à se perfectionner dans le domaine de l’art. Elle souhaite devenir artiste plasticienne !

Après plus d’un an de cours dans une école privée d’art et à l’académie d’art de Stuttgart, Susanne Hay, en 1983 s’installe à Paris.

Dans cette capitale, elle suit des cours à l’école nationale des Beaux-Arts. Elle fréquente alors l’atelier de dessin de Ferit Iscan puis celui de Leonardo Cremonini.

Susanne Hay à la piscine Armand Massard, Paris
Susanne Hay à la piscine Armand Massard, Paris © Michel Antraygues

« Dans l’atelier de Cremonini, nous étions au moins quinze ou vingt à la fois, d’une dizaine de nationalités à peindre régulièrement dans ces cent vingt mètres carrés, volume cubique … Au XIXe siècle, c’était l’atelier de Gustave Moreau, professeur de Matisse, Rouault, Toulouse Lautrec. La grande verrière fournissait une lumière égale … Les modèles étaient tous féminins. Cremonini disait que peindre un homme nu lui rappelait son service militaire. » Passage du livre : Susanne - Emmelene Landon P14-16 - éditions Léo Scheer.

C’est en 1985, que Emmelene Landon, peintre et romancière née à Melbourne (Australie), installée en France en 1979, rencontre pour la première fois Susanne Hay.

À travers le livre Susanne - Peintures de Susanne Hay aux éditions Léo Scheer, Emmelene Landon, nous raconte avec énormément de tendresse, d’amour, d’amitié et d’admiration la vie et l’art de Susanne Hay.

SUSANNE - Peintures de Susanne Hay - Emmelene Landon - Éditions Léo Scheer
SUSANNE - Peintures de Susanne Hay - Emmelene Landon - Éditions Léo Scheer

Les premières pages de ce livre témoignent de la rencontre de ces deux artistes :

« En entrant dans l’atelier de Cremonini aux Beaux-Arts de Paris en 1985, il n’était pas possible d’apercevoir Susanne Hay, cachée derrière de grands tableaux. Mais j’ai de bons yeux. La première fois que j’ai osé pénétrer dans ce lieu intimidant, où des élèves peintres en blouses blanches tachées de couleurs regardaient les intrus d’un sale oeil, je l’ai vue, même si elle essayait d’être le plus invisible possible … jeune femme brune, petite aux yeux cernés de Kohl … vision … a marqué le début d’une amitié … » 

L'art de Susanne Hay,

se traduit par des années de pratiques, de recherches, et d’expérimentations dans différents lieux comme, le métro, la morgue, la piscine, atelier, ...

Ses cours, ses visites de musées, ses voyages, l’art de l’éclairage en étudiant Le Caravage et d’autres artistes, … font de sa formation une façon de se définir et définir SON ART

« Susanne portait un regard Skurril sur la peinture du Caravage et la disparition des ombres, la présence des corps dans l’espace, la cohérence et la profondeur de la matière picturale, le cru et le réel … »

Il est dit que l’artiste, apprécie l’art du Caravage et la peinture qu’elle affectionne le plus est Judith et Holopherne.

Néanmoins, Susanne a sa propre définition du corps et notamment de ses modèles nus. Elle cherche à faire transpirer ses toiles d’émotions, que l’on s’attarde sur le cri et non le décore. Le corps est le centre d'intérêt de ses oeuvres.

« Le corps est le centre d’intérêt de ma recherche. Je veux lui donner une place dans la peinture d’aujourd’hui. Dans une continuité et non dans une rupture avec la tradition picturale européenne. » Susanne Hay

Autoportrait III, 1990, Huile sur toile 115 x 50 cm - Collection particulière
Autoportrait III, 1990, Huile sur toile 115 x 50 cm - Collection particulière © ART au féminin
Enceinte I, 1997, huile sur toile 90 x 80 cm - Collection particulière
Enceinte I, 1997, huile sur toile 90 x 80 cm - Collection particulière © ART au féminin

Ainsi durant toute sa carrière de peintre, Susanne Hay va faire preuve de talent et beaucoup de sensibilité. Elle restant fidèle au visible en travaillant toujours avec des modèles vivants ou morts (jamais d’après photographies) avant de nous quitter en Août 2004 à Lagos (Portugal).

« Susanne est morte dans un lac en sauvant deux enfants. Son corps a mis deux semaines pour faire surface. Elle aurait sans doute aimé voir son corps, mais sans qu’il soit le sien. Pourtant, il aurait toujours été le corps de quelqu’un. » Passage du livre : Susanne - Emmelene Landon - éditions Léo Scheer

Durant trois mois (du 06 novembre 2021 au 06 février 2022), la Piscine de la ville de Roubaix - Musée d’art et d’industrie André Diligent, à travers l’exposition « Susanne Hay à la Piscine » lui rend hommage et nous offre l’occasion de découvrir les œuvres de l’artiste.

Susanne Hay à la Piscine,

C'est plus de vingt oeuvres. Des huiles sur toiles et dessins qui résonnent et font écho. En effet, ici nous pouvons admirer la série des piscines de Susanne, des tableaux en lien avec le lieu. 

Piscine, 1996, huile sur toile 147,5 x 100 cm - Collection particulière
Piscine, 1996, huile sur toile 147,5 x 100 cm - Collection particulière © ART au féminin
Piscine III, 1996, huile sur toile 160 x 89,5 cm - Collection Particulière
Piscine III, 1996, huile sur toile 160 x 89,5 cm - Collection Particulière © ART au féminin

Prenez le temps de vous poser afin d'admirer, ressentir le talent, l’atmosphère et les émotions.

Des modèles parfaitement exécutés qui nous donnent l’impression d’être plongé dans le décore, l’impression que nous sommes en pleine discussion avec eux. Peux être sommes nous à la place de l’artiste ?

La mare, 2003, huile sur toile 150 x 90 cm - Collection particulière
La mare, 2003, huile sur toile 150 x 90 cm - Collection particulière © ART au féminin

>> La Piscine - Musée d'art et d'industrie André Diligent de Roubaix

23 Rue de l'Espérance, 59100 Roubaix

> TARIFS ET HORAIRES

MARDI À JEUDI > 11h à 18h

VENDREDI > 11h à 20h

SAMEDI & DIMANCHE > 13h à 18h

Hors période d’exposition : Plein : 9€ / Réduit : 6€

En période d'exposition : Plein : 11€ / Réduit : 9€

Vous avez aimé cet article ? Devenez mécène sur tipeee m’aide beaucoup.
Publié samedi 18 décembre 2021

Aldjia ART au féminin le podcast

Bonjour je suis Aldjia créatrice et animatrice de ce podcast. Je suis également l'autrice de ce blog, ravie de vous rencontrer !

Autres articles


LAURE PROUVOST : DEEP SEE BLUE SURROUNDING YOU / VOIS CE BLEU PROFOND TE FONDRE
(Re)Découvrez le pouvoir de 4 femmes artistes à travers « The Power of My Hands »